Le maraîchage Bio à Rumilly

Mon activité maraîchère est saisonnière.

Pour le plein champ, si la météo est propice, que le jardin est déneigé, dégelé et réessuyé, je commence le travail de la terre en Mars. Il s’agit d’amener du fumier, de passer la rotobêche (qui est un mode de travail de la terre plus respectueux que le labour, car il préserve mieux la vie des 15 premiers centimètres du sol). La herse rotative est ensuite utilisée pour affiner le sol. Les premiers plants livrés fin mars peuvent être plantés.

Je reçois régulièrement des plants BIO, tous les 15 jours ou une fois par mois selon ma planification de cultures. Il proviennent de Saint-Martin-en-Haut, dans les Monts du Lyonnais.

Je réalise une partie de mes plants: quelques variétés de tomates, des courgettes, les courges, des aromates.

Les carottes, panais, haricots, radis sont semés directement en champ.

Les rotations de cultures sont une des conditions à respecter dans le cahier des charges de l’Agriculture Biologique, ceci afin de minimiser les problèmes de maladies et ravageurs. Dans l’idéal, une même culture ou une même famille de culture ne doit pas être replantée ou semée au même endroit durant 4 ans.

Les dernières récoltes se font mi Décembre, puis le jardin est laissé au repos, sous la neige et dans le gel.

Les tunnels quant à eux sont utilisés toute l’année. De Mai à Octobre, les tomates, aubergines et concombres occupent allègrement l’espace. A partir de Novembre, des cultures résistants au froid sont mises en place, tels qu’épinards, navets, mâche, oignons bottes. Ces légumes seront récoltés en Février et Mars, dates à partir desquelles des pommes de terre, petits pois,carottes ou radis prennent place.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>