Le Toutilo

4/05/2021

Le principe du Toutilo est de travailler semi allongé, sur des coussins ergonomiques, confortables ayant un tissu résistant et lavable. Un espace vide est prévu au niveau de la poitrine. Le front est appuyé sur un coussinet. Le dos est détendu.

Avant tout prendre le temps de bien régler son siège à sa morphologie, s’allonger et adapter la hauteur du plateau pour que les bras soit légèrement pliés en touchant le sol.

POUR LES SEMIS MANUELS

Après la pose d’une toile tissée réutilisable, trouée au chalumeau de camping, je sème manuellement des haricots et pois, 2 à 3 graines par trous, sur 2 lignes espacées de 45 cm. Idem avec les fèves, 1 à 2 graines par trou. Cela m’a permis de gagner en rendement et limiter considérablement le désherbage.

POUR LES PLANTATIONS

Je trace des lignes de plantation avec des barres verticales placées sur la barre porte outil avant : lignes parallèles garanties. Je dessine 3, 4 ou 6 lignes sur une planche de 120, selon la culture. 3 lignes pour les choux, blettes. 4 lignes pour les poireaux, fenouils, céléris et ail. 6 lignes pour les oignons et échalottes.

J’ouvre 3 sillons en même temps avec les butteurs, espacés de 50 cm pour plantation de pommes de terre précoces, sous serre en janvier et février. Je referme les lignes à la main au moment de la plantation (possibilité de placer des butteurs sur la barre porte outil arrière.)

Je plante manuellement tous mes plants bas : mâche, salades, fenouil, betteraves, épinards, blettes, céléris, oignons bottes, choux, navets, échalottes en mottes. Le plateau de plants est à portée de mains devant moi. La réserve de plateau est sur la grille dessus placée à l’avant du Toutilo

Idéal pour les fraises racines nues aussi et la plantation des caïeux d’ail et bulbilles d’oignons

Pour les poireaux, le Toutilo me permet de gagner du terrain en mettant sur une planche, 4 lignes pré-tracées espacées de 35cm.

Les plus :
La caméra avec suivi de cordeau qui permet d’être bien parallèle à la planche voisine
L’option stop and go qui permet de caler une distance de plantation entre plants sans avoir à mesurer, particulièrement adapté aux plants bien distancés types choux.

POUR LES RECOLTES

Haricots verts et pois : Ils sont déposés dans des petites cagettes sur la grille placée devant moi. Une fois pleines, je déverse les petites cagettes dans des caisses placées sur la grille de transport à l’avant, ou sur les portes cagettes latérales.

Les plus :
Plus besoin de ramer les petits pois nains. Ils sont sur la toile tissée, et on les ramasse par-dessus en passant avec le Toutilo

Fraises : Barquettes placées sur la grille devant, grand gain de temps

Oignons et échalottes : Je tire sur les fanes rapidement sans me casser le dos, pour les sortir de terre et les laisser sécher au soleil

Bottes de radis beaucoup plus pratiques à faire en passant par-dessus.

POUR LE DESHERBAGE

Je peux désherber par grosse chaleur l’après midi à l’ombre sous la toile de protection.

  • DESHERBAGE : avec outils sur la barre Porte Outil, outils placés sur une barre installée au centre du Toutilo.
  • PÂTES D’OIE : Je les passe entre les lignes, pour déraciner les adventices même déjà un peu hautes.
  • GRIFFES : J’utilise ces outils pour décompacter un sol durci entre les lignes, ou un sol qui a subi une battance.
  • BUTTEURS : Je les utilise pour désherber en buttant les pommes de terre sous serre en janvier et février (pour butter les poireaux et les choux aussi).
  • HERSES ETRILLES : En plaçant 6 herses étrilles l’une à côté de l’autre, je passe en vitesse 7 ou 8, sur une culture déjà implantée de 3 semaines : j’ai testé sur choux. Je vais tester cette année sur les poireaux. Fonctionne aussi très bien sur les pommes de terre sous serre de janvier et février, avant le buttage, ou après un premier buttage. Cela casse les buttes mais les désherbe. J’effectue ensuite un second buttage. Patates propres à l’arrivée.
  • DOIGTS CRESSES : Cette année je vais tester les doigts cresses pour passer mécaniquement avec le Toutilo et éviter ce désherbage manuel autour de la culture, à condition de passer au tout début du stade des adventices.
  • DESHERBAGE MANUEL : Avec une binette ou une lame fine, je termine précisément mon désherbage autour de la culture, qui a été préalablement désherbée entre les lignes (si je ne choisis pas la herse étrille): choux, blettes, poireaux, ail, fenouils, céléris.

Pour les Carottes. Le passage au dessus de la culture, en position allongée est totalement adaptée. J’ai une meilleure vision de la culture et une meilleure précision de désherbage. Je gagne en temps et en motivation.

POUR DEROULER UNE BACHE

Je pose mon rouleau au sol derrière le Toutilo, j’enfile une barre en métal qui dépasse de chaque côté du rouleau. Je mets 2 attaches en forme de C sur la barre porte outil arrière du Toutilo. Je relis avec une ficelle mes C à la barre en métal. Le Toutilo avance et la bâche se déroule, très bien tendue. Je mets des crochets dans le sol ensuite pour tenir ma bâche. Ce système est pour moi plus fiable qu’une bâche enterrée, car mon terrain est en dévers, et la dérouleuse de bâche est difficile à régler.

N’HESITEZ PAS A M’APPELER SI VOUS AVEZ DES QUESTIONS SUR L’UTILISATION DU TOUTILO
ou si vous voulez venir le voir en fonctionnement
06 08 84 28 49